ma passion–ma nature

25 septembre, 2009

un fait bien réel

Classé sous Non classé — mapassionmanature @ 6:14

                       un fait bien réel a-20967 

Au niveau mondial, un mammifère sur quatre, un oiseau  sur huit, un tiers des amphibiens et 70% des plantes sont aujourd’hui menacés  

.Animaux

Un quart des mammifères menacé

La dernière étude de l’Union internationale de conservation de la nature (UICN) montre qu’un quart des mammifères de la planète est en danger d’extinction. Menée par 1700 chercheurs, cette étude révèle que la population de la moitié des 5487 espèces de mammifères recensées dans le monde est en déclin. Les espèces les plus menacées sont les mammifères terrestres d’Asie, où des animaux comme l’orang-outang souffrent de la déforestation. Près de 80% des primates de la région sont en danger. Depuis 1500, au moins 76 mammifères ont disparu du globe. Les raisons principales sont les diverses menaces liées à l’Homme, comme la chasse et la destruction de l’habitat.

Extinction : triplement du nombre d’espèces menacées au Brésil

627 espèces animales sont en voie de disparition au Brésil, soit trois fois plus qu’il y a quinze ans, selon une étude publiée dans le Livre rouge et présentée par Carlos Minc, le ministre de l’environnement.

Le nombre fait frémir.  » Notre faune est tellement menacée que les chiffres ont triplé « , s’alarme le ministre brésilien de l’environnement Carlos Minc, tout en présentant le Livre Rouge de la faune brésilienne menacée de disparition, un document officiel qui détaille les espèces désormais menacées sur le territoire de ce vaste pays d’Amérique du Sud.

Le ministre dénonce aussi les causes de cette catastrophe écologique, qu’il attribue à la déforestation, dues aux incendies, à la transformation des forêts natives en culture de soja ou en pâturages, mais aussi aux invasions sauvages de terre dans les parcs, au trafic d’animaux sauvages, aux pesticides qui affectent toute la chaîne alimentaire et à la pêche excessive.

 » Aucun arbre de la forêt ne sera coupé dans le but de produire du biocarburant durant mon mandat « , promet le ministre, ciblant la déforestation, une des principales causes du désastre.

60% de ces espèces menaçant de disparaître complètement proviennent de la forêt atlantique, qui jadis recouvrait la totalité du littoral du pays et dont il ne reste, aujourd’hui que 27%. 57 espèces sont en voie de disparition en Amazonie, soit 9,1%, et 30 (4,7%) dans la région marécageuse du Pantanal.

1129828

 

 

Parmi toutes ces 627 espèces, on dénombre 69 mammifères, 160 oiseaux, 20 reptiles, 16 amphibiens, 154 poissons et 208 invertébrés.

Le précédent recensement, en 1989, dénombrait 218 espèces menacées. Si, de 1989 à 2004 79 animaux ont pu être sauvegardés et cesser d’être en danger, comme l’épervier royal, 418 autres ont fait leur apparition dans la liste.

Pour mieux appréhender l’ampleur de ces chiffres, il suffit de se dire que le Brésil, avec ses 8,2 millions de km², possède avec l’Indonésie la plus grande biodiversité du monde et abrite, à lui seul, 10% des mammifères et 13% des amphibiens. On y dénombre au total 530 espèces de mammifères, 1.800 d’oiseaux, 680 de reptiles, 800 d’amphibiens et 3.000 de poissons.

Gazelle en voie de disparitionla planète verrait disparaître entre 50 000 et 100 000 espèces (animaux, végétaux, insectes, poissons, etc.) chaque année. Un chiffre qui serait deux fois plus élevé que ce qu’il avait lui-même estimé il y a quatre ans. Autant d’espèces qui disparaissent, et c’est la Terre elle-même qui est en péril. Parce que chacune de ces espèces est liée à des dizaines d’autres : soit parce que c’est un herbivore qui sert de garde-manger à un carnivore, soit parce que c’est un insecte qui contribue à l’équilibre entre les plantes et les insectes ravageurs dans une région donnée.Et des espèces qui disparaissent à un tel rythme, on n’a vu ça,  qu’à cinq reprises dans toute l’histoire de notre planète : les cinq extinctions de masse que celle-ci a connu au cours de son histoire, la dernière en date étant celle qui a vu mourir les dinosaures, il y a 65 millions d’années

.jiiz2rr92392111223_small_1

Autrement dit, « à ce rythme, nous approchons probablement un niveau similaire à une extinction de masse ».

Laisser un commentaire

La Connaissance de Soi et d... |
PETIT JOURNAL DES SOUVENIRS... |
c218 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Planète : nature et animaux
| La psychologie
| analyses, contestations pol...